Pourquoi le retour du Cantal Ink dépend de la résolution de la crise à Chaudes-Aigues

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival
Lundi, 6 Mai 2019

Au cours des derniers mois, l’équipe du Festival du Tatouage de Chaudes-Aigues a tenu à vous tenir informé·e·s de la crise traversée par le village cantalien qui a accueilli notre événement cinq années consécutives. Pourquoi ? Parce que de la résolution de cette crise dépend en partie le retour du Cantal Ink. Explications.

Pourquoi le Cantal Ink 2018 n’a pas eu lieu

À la fin de l’été 2017, après une cinquième édition à laquelle vous aviez répondu encore plus nombreux que pour les précédentes, l’équipe du Festival du Tatouage de Chaudes-Aigues vous faisait part de sa décision : le Cantal Ink 2018 n’aurait pas lieu. La raison principale ? Un manque de financements qui fut fatal à nos ambitions. L’équation est simple : un événement comme le Festival du Tatouage de Chaudes-Aigues, parce qu’il propose une offre éclectique faite de concerts, de spectacles, d’animations, de feux d’artifice ou encore de show motos, requiert des fonds.

Or, depuis le premier volet de notre édition, les aides des pouvoirs publics – pourtant accordées à d’autres événements locaux tels que le Festival des Hautes Terres à Saint-Flour ou le Festival de Boogie Woogie de Laroquebrou – manquent cruellement à l’appel.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

Notre quête de solutions en dépit des difficultés

Pourtant, en dépit de cette difficulté et d’autres facteurs annexes – manque d’engagement de certains acteurs locaux, explosion du nombre de conventions de tatouage pas toujours très regardantes en France… –, l’équipe derrière le Cantal Ink n’a jamais perdu l’espoir d’offrir une sixième édition de notre événement. Depuis l’été 2017 et le formidable plébiscite que vous avez manifesté à l’égard du cinquième Festival du Tatouage, cet optimisme nous porte et nous pousse à trouver de nouvelles solutions, saison après saison.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

Septembre 2018 : le début d’une nouvelle crise pour le village de Chaudes-Aigues

Mais depuis le mois de septembre 2018, une nouvelle embûche est venue complexifier encore nos projets de retour. C’est d’elle dont nous vous avons parlé ces derniers mois, principalement à travers le blog du fondateur du Cantal Ink, Stéphane Chaudesaigues, et la newsletter officielle du Festival du Tatouage. Cette crise, c’est celle de tout un village mis en difficulté par la fermeture d’un pan essentiel d’un de nos partenaires historiques : la partie thermoludique du complexe thermal Caleden.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

Caleden, partenaire du Cantal Ink et poumon économique du village

Pour comprendre la gravité de la situation et ses origines, une recontextualisation s’impose. Le centre Caleden représente l’un des poumons économiques de Chaudes-Aigues, village connu pour abriter la source d’eau la plus chaude d’Europe. La géothermie fait partie intégrante de la culture de la commune ; c’est elle qui, chaque année, attire des milliers de visiteurs dans notre ville mais aussi dans sa périphérie. Caleden est le symbole le plus vibrant de cette culture : le complexe contribue au rayonnement de Chaudes-Aigues à l’échelle régionale mais aussi nationale.

Or, en septembre 2018, la partie thermoludique de Caleden a fermé abruptement ses portes. Les raisons invoquées sont de l’ordre de la sécurité : le personnel a découvert un arbalétrier fissuré, soit l’une des pièces rampantes de la charpente. En attendant le verdict de l’expert mandaté par la direction, il est possible que ce pan du complexe ne rouvre pas ses portes avant la fin de l’année 2019, voire pas avant 2020.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

Des villageois dans la détresse et la mise en lumière d’autres difficultés

Ce qui n’aurait pu être qu’une simple fermeture temporaire est devenu une préoccupation majeure pour nombre d’acteurs socio-professionnels du village. La fermeture de la partie thermoludique de Caleden a en effet occasionné, depuis septembre 2018, une perte de chiffre d’affaires de 40 à 50 % pour les commerçants, hôteliers ou loueurs de meublés, dont une large partie de l’activité est fondée sur le rayonnement du thermoludisme.

Pis encore : elle a fait jour sur d’autres difficultés structurelles, liées notamment à l’ambitieux Plan Thermal 2016-2020.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

Chaudes-Aigues Village Développement : un collectif pour des solutions adaptées

Face aux menaces que constitue pour eux la fermeture pendant près d’une année d’un muscle aussi majeur de l’économie caldaguèse, des habitants, dont Cécile Chaudesaigues et Stéphane Chaudesaigues, ont créé l’association Chaudes-Aigues Village Développement. Ses ambitions ? Fédérer, unir les villageois pour faire entendre leur voix et sauver ce qui peut encore l’être de leur activité.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

Pourquoi les difficultés traversées par Chaudes-Aigues concernent directement le Cantal Ink

Aujourd’hui, si nous avons choisi de vous faire part de ces difficultés, de cette crise qui dépasse les simples frontières du tatouage, c’est parce que le retour du Cantal Ink dépend de son dénouement. Nous n’imaginons pas un Cantal Ink sans la réouverture complète de Caleden, partenaire historique cher à nos yeux, et si intrinsèquement lié aux eaux chaudes qui forgent l’identité de la commune. Nous n’imaginons pas un Cantal Ink sans la possibilité d’accueillir et d’héberger les dizaines de milliers de personnes qui, une fois encore, feront le déplacement depuis Paris, le PACA, la Bretagne et ailleurs. Nous n’imaginons pas un Cantal Ink dans un village qui, malgré les formidables richesses sur lesquelles il repose et le potentiel unique qui est le sien, traverse une tourmente dont nous sommes les premiers à souhaiter la fin.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

L’équipe du Festival du Tatouage n’a pas renoncé à une sixième édition

Nous savons qu’un très grand nombre d’entre vous souhaite voir revenir le Festival du Tatouage de Chaudes-Aigues : le sondage rendu public sur le blog de Stéphane Chaudesaigues le montre avec force. Alors qu’approche l’été 2019, nous devrions déjà être en train d’amorcer les premiers préparatifs pour l’édition 2020. Malheureusement, tant que nous ignorons encore l’issue de la crise, nous ne pouvons établir si et quand le sixième Festival du Tatouage aura lieu.

Notre unique certitude ? Nous n’avons pas renoncé, et continuerons à tout faire pour réinviter le tatouage à la grande fête de l’été auvergnat.

retour-cantal-ink-chaudes-aigues-convention-tatouage-festival

Des vidéos pour mieux comprendre

Pour en savoir plus, le Cantal Ink vous invite à consulter les témoignages vidéo publiés sur la chaîne YouTube officielle de l’association Chaudes-Aigues Village Développement.

Stéphane Chaudesaigues


Madeleine Baumgartner

Christophe Reversat

Sophie Reversat

Frédéric Barcelo

Cécile Chaudesaigues

Revivre le dernier Cantal Ink

Le Cantal Ink 2017 vu par Léo Pons

Le Cantal Ink 2017 vu par Killer Ink

© Photographies : Thierry Marsilhac

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Newsletter

Suivez les actus du Festival