Miki Vialetto annonce l’arrêt définitif de la London Tattoo Convention

london-tattoo-convention-annule
Lundi, 18 Janvier 2021

Au mois de janvier 2021, l’organisateur de la plus célèbre des conventions de tatouage européennes a indiqué que l’événement n’aurait plus lieu. Explications.

L’adieu de Miki Vialetto à la convention de tatouage londonienne

Figure connue et reconnue de l’encrage, Miki Vialetto est aussi l’organisateur de la London Tattoo Convention, l’un des événements tatouage les plus réputés du Vieux Continent. Le 15 janvier 2021, l’homme a publié un texte testamentaire sur son compte Instagram et sur la page Facebook officielle de la rencontre. Le voici en version originale :

The London Tattoo Convention 2021

By Miki Vialetto

So many things happen in a year. Including transformations, which to ethe eyes of time are nothing but tiny crumbs, miniscule millimetres moving on a time bar. But in our small and subjective universe, we change and move on. Often, this is not something we choose to do ourselves, but we simply submit to a series of events.

How evident might this have been in 2020? How many of you changed your lifestyle and the daily routines you’d grown accustomed to? Not just practical habits but also in your relationships with other people or with yourselves, even.

For me, this past year – above and beyond everything else – witnessed the end of an important chapter: the London Tattoo Convention.

A chapter in my life that deeply influenced me as a person, first and foremost, has ended. A period of 15 years helped me understand the world of tattooing even more, with all its dynamics and the people who animate it.

Organizing the convention was a full-time job that completely absorbed me. Each year, the curtain would rise on the most beautiful show of the year. With all the finest tattooists in the world who were just as excited as I was to bring all of this to life through a magnificent collaboration based on mutual respect, first and foremost.

Tattooing and its contaminations have always been at the heart of my interests, and over 15 years the London Tattoo Convention never wavered and was supported 100% by the most widespread international community. And then Covid blew in, bringing down all the highest towers of tattooing and leaving behind a blank slate. And this is where London ends.

Its parabola has come to an end. Was this inevitable? Maybe so, due to the death of my business partner Marcus, first of all. He and I were a perfect team and continuing a project which we both started is an emotional burden too heavy for me to bear. Things change, geo-political situations change, people change, we all change.

So now, for all of these reasons, I’m going to move on. I’m closing down this London Tattoo Convention, created with Marcus.

But I have decided not to close the book of conventions, because I believe that they are a fundamental part of our sector’s history, an opportunity to exchange and share that no social media could ever substitute.

L’équipe du Festival du Tatouage de Chaudes-Aigues l’a traduit pour vous :

La London Tattoo Convention 2021

Par Miki Vialetto

Tant de choses peuvent se produire en une année. Y compris les transformations, qui aux yeux du temps ne sont que de minuscules miettes, de minuscules millimètres se déplaçant sur un laps limité. Mais dans notre petit univers subjectif, nous changeons et passons à autre chose. Souvent, ce n'est pas quelque chose que nous choisissons de faire nous-mêmes, mais nous nous soumettons simplement à une série d'événements.

Dans quelle mesure cela aurait-il pu être aussi évident en 2020 ? Combien d’entre vous ont changé leur mode de vie et la routine auxquels vous vous étiez habitués ? Pas seulement des habitudes pratiques, mais aussi dans vos relations avec les autres ou avec vous-même, même.

Pour moi, cette dernière année – au-delà de tout le reste – a vu la fin d’un chapitre important : la London Tattoo Convention.

Un chapitre de ma vie qui m'a profondément influencé, en tant que personne avant tout, s’achève. Une période de 15 ans qui m’a aidé à comprendre encore plus le monde du tatouage, avec toute sa dynamique et les personnes qui l'animent.

Organiser la convention de Londres fut un travail à plein temps qui m'a complètement absorbé. Chaque édition, le rideau se levait sur le plus beau spectacle de l'année. Avec tous les meilleurs tatoueurs du monde qui étaient tout aussi enthousiastes que moi à donner vie à tout cela, à travers une magnifique collaboration basée sur le respect mutuel, avant tout.

Le tatouage et ses dérivés ont toujours été au cœur de mes intérêts. En 15 ans, la London Tattoo Convention n'a jamais faibli et a été soutenue à 100 % par la communauté internationale la plus répandue. Et puis le Covid a débarqué, abattant toutes les plus hautes tours du tatouage et laissant derrière lui une ardoise vierge. Et c'est là que se termine la convention de Londres.

Sa parabole s’effondre. Était-ce inévitable ? Peut-être que oui, en raison du décès de mon partenaire commercial Marcus, tout d'abord. Lui et moi formions une équipe parfaite, et poursuivre un projet que nous avons tous les deux commencé est un fardeau émotionnel trop lourd pour moi. Les choses changent, les situations géopolitiques changent, les gens changent, nous changeons tous.

Aujourd’hui, pour toutes ces raisons, je passe à autre chose. Je mets un terme à cette London Tattoo Convention, créée avec Marcus.

Mais j’ai décidé de ne pas fermer le livre des conventions, car je pense qu’elles constituent une partie fondamentale de l’histoire de notre secteur, une opportunité d’échange et de partage qu’aucun média social ne pourra jamais remplacer.

london-tattoo-convention-annule

De Paris à Londres : les conventions de tatouage en proie à de grandes difficultés

L’équipe du Cantal Ink a été particulièrement attristée par la décision de Miki Vialetto. Nous saluons la mémoire de Marcus, son ami et associé, et regrettons de voir disparaitre l’une des conventions les plus enthousiasmantes de ce siècle.

Les capitales ne sont décidemment pas épargnées par les conséquences, directes ou indirectes, du Covid-19. Quelques jours avant la publication Miki Vialetto, le Mondial du Tatouage parisien rappelait sur sa page Facebook que « le millésime 2020 fut particulièrement difficile pour l’organisation, suite aux incidences de la pandémie sanitaire qui ont eu pour conséquence le report, puis l’annulation sèche de l’évènement ».

Et d’ajouter : « Après vous avoir fait attendre trop longtemps, nous avions pourtant réussi à réunir les fonds pour rembourser les pré-ventes, mais nous avons aujourd’hui à subir de surcroît une action judiciaire diligentée par un ancien associé de la société, qui a bloqué tous les comptes bancaires rendant momentanément impossible l’exécution et notre engagement à rembourser tous nos visiteurs ».

london-tattoo-convention-annule

L’espoir d’un retour imminent du Cantal Ink

Au Festival du Tatouage de Chaudes-Aigues, nous ne connaissons que trop bien les difficultés inhérentes à l’organisation d’une convention de tatouage ambitieuse et véritablement novatrice. Comme Miki Vialetto, et à notre modeste échelle, nous savons combien la mise en place d’une telle rencontre peut s’avérer chronophage et gourmande en investissement émotionnel.

De notre côté, si la situation sanitaire nous le permet, nous espérons pouvoir vous annoncer rapidement une heureuse nouvelle pour 2022. Après de longs mois de masques, de confinement et de couvre-feu, vous reprendriez bien un peu d’air cantalien ?

Newsletter

Suivez les actus du Festival